Environnement Lançonnais

Lait, fruits de mer : l’OMS établit de nouvelles normes

samedi 18 août 2012 par Alain KALT (retranscription)

11-07-2012

Le 4 juillet dernier, la Commission du Codex Alimentarius (1), gérée conjointement par la FAO (2) et l’Organisation Mondiale de la Santé, a adopté de nouvelles normes de sécurité alimentaire. Composé chimique utilisé illégalement pour accroître la teneur en protéines de certains aliments, dont le lait en poudre et les préparations pour nourrissons, la mélamine a causé des décès et des maladies. Il y a 2 ans, la Commission du Codex a fixé un niveau maximum de mélamine d’1 mg/kg pour les préparations de lait en poudre pour nourrissons et de 2,5 mg/kg pour les autres aliments, y compris les aliments pour animaux. Ce seuil vient d’être abaissé à 0,15 mg/kg dans le lait liquide pour nourrissons.

La Commission a également fixé une limite de sécurité (10 microgrammes/kg) pour les aflatoxines (3) présentes dans les figues sèches. Face au succès croissant des tranches de melons prédécoupées, des précautions ont été prises pour contrer les foyers de salmonelle et de listeria, dont la désinfection des ustensiles et une conservation à une température inférieure ou égale à 4°C. En matière d’hygiène des fruits de mer, la Commission recommande, en cas de soupçon de contamination virale des eaux dans lesquelles sont cultivés les mollusques, la fermeture de la zone concernée, la destruction des mollusques contaminés et un traitement thermique avant la consommation des mollusques déjà ramassés.

Cécile Cassier

1- Créée en 1963, la Commission du Codex Alimentarius fixe des normes internationales de sécurité sanitaire et de qualité des aliments. Elle s’est réunie du 2 au 7 juillet 2012 à Rome. Tout savoir sur le Codex Alimentarius et notamment ses origines controversées :

http://www.environnement-lanconnais...

2- Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

3- Les aflatoxines sont une variété de mycotoxines produites par les moisissures, connues pour être cancérigènes. On les trouve à des niveaux élevés dans les fruits secs, les noix, les épices et les céréales conservés dans de mauvaises conditions de stockage.

Voir en ligne : Source de l’article...

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 627209

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Politique et environnement   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License