Environnement Lançonnais

Les brèves des OGM octobre 2012

mercredi 31 octobre 2012 par Alain KALT (retranscription)

OGM, LE SACRIFICE DES RATS

L’affaire Séralini semble tirer à sa fin....L’image des rats boursoufflés de tumeurs : quoiqu’en disent détracteurs et défeseurs de l’étude, les photos des rats sacrifiés pour réaliser l’expériencce du professeur Séralini resteront gravées dans l’esprit du grand public. Elles seront durablement associées aux OGM (organismes génétiquement modifiés).

OGM : VINGT ANS PLUS TARD, QUEL EST LE BILAN ?

TELEBOTANICA, ACTUALITES

...Monsanto a travaillé essentiellement sur quelques espèces : le maïs, le soja, le coton et plus récemment sur le riz. Ce sont les plantes les plus cultivées dans le monde. Normal me direz-vous ! "Le hic", c’est que 95% des plantes OGM (organismes génétiquement modifiés) dont ils vendent les semences sont résistantes à un herbicide total, le glyphosate ("roundup") le plus vendu dans le monde, pour lequel ils ont le brevet. La stratégie "géniale" de Monsanto a été d’élargir le marché du "roundup" à la terre entière....Monsanto a compris avant ses concurrents tout l’intérêt de la transgénèse pour rendre spécifiques des herbicides totaux, sans avoir à investir pour chercher des molécules spécifiques. Les quelques plantes résistantes à des virus ont révélé, qu’après quelques années, des souches de virus "contournent" cette résistance comme c’’est souvent le cas des variétés résistantes obtenues par les méthodes de sélection traditionnelle.

OGM : TROIS EX-MINISTRES DE L’ECOLOGIE demandent de revoir les autorisations de mise sur le marché des OGM

SOURCE : "LE NOUVEL OBSERVATEUR"

Trois ex-ministres de l’ écologie, Ségolène Royal, Dominique Voynet et Corinne Lepage, demandent dans une tribune que soient revues les études qui ont permis l’autorisation de mise sur le marché du maïs transgénique NK603 et du désherbant Roundup de Monsanto.........

CORINNE LEPAGE : "ON FAIT CROIRE QU’ IL Y A UNANIMITE CONTRE L’ ETUDE SERALINI

SOURCE : "20 MINUTES" LIEN : http://www.20minutes.fr/article/103...

Scandalisée par l’ inaction des autorités sanitaires, présentes ou passées, Corinne Lepage prend la défense du Docteur Séralini, auteur d’ une étude controversée sur la toxicité des OGM (organismes génétiquement modifiés) faite sur les rats, qui sert de fil rouge au long-métrage.....

TOXICITE DES OGM : Où EST LA SCIENCE ?

SOURCE : "QUE CHOISIR-SANTE" de NOVEMBRE 2012 :

.....Il est intéressant de constater que les auteurs eux-mêmes ne semblent pas bien savoir ce qu’ ils ont trouvé puisqu’ ils concluent que leurs résultats peuvent s’ expliquer par "les effets du Roundup mais aussi par la surexpression du transgène dans l’OGM (organismes génétiquement modifiés) (le maîs)" Alors, herbicide ou plante transgénique, qui sera le poison ? De son côté, Monsanto, fabricant des deux suspects, a réagi officiellement à cette étude en contestant sa méthodologie. Aussi imparfaite qu’ elle soit, cette dernière a toutefois le mérite d’ être accessible. Monsanto en revanche ne s’ expose pas à la critique. Nous avons demandé à la firme ses propres études de toxicité chronique et de cancérogénécité sur ce maïs génétiquement modifié. Il nous a été répondu que, même si elles étaient remises aux autorités, toutes n’ étaient pas rendues publiques. Nous n’ en avons reçu aucune sur le maïs incriminé. Ce qui est regrettable car en science, c’ est la publication des données qui fait leur légimité. Dans cette affaire, on ne peut donc se fier ni aux "croyez-moi sur parole" d’ une multinationale qui cultive le secret, ni à ces données universitaires obtenues selon une méthodologie controversée. Il serait temps que des experts indépendants, diligentés par les autorités de santé, mènent leurs propres études.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 631615

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site OGM   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License