Environnement Lançonnais

Franche-Comté : La Poste testera des prolongateurs d’autonomie hydrogène

dimanche 19 janvier 2014 par Alain KALT (retranscription)

Les territoires franc-comtois expérimentent actuellement avec La Poste des prolongateurs d’autonomie hydrogène de la société Symbio FCell sur la base des voitures électriques de facteurs de modèle Kangoo Z.E. Dans le cadre d’une validation de performances en conditions réelles, des voitures électriques, Renault Kangoo Z.E., utilisées par La Poste vont être équipées du kit prolongateur d’autonomie pile à hydrogène de Symbio FCell. Elles seront déployées au premier trimestre 2014 sur deux plateformes de distribution du courrier, à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône) et à Dole (Jura).

Ainsi, ces véhicules qui associent batteries et piles à hydrogène proposeront une autonomie étendue pour répondre aux conditions d’usage exigeantes : "tournées supérieures à 100km, froid, terrain vallonné et montagne." Au final, ce système devrait permettre de doubler l’autonomie des voitures électriques en usage postal, soit 320 km. En effet, selon la fiche technique de l’HyKangoo (Cf. commentaire de fredo), l’autonomie de la batterie comme le prolongateur à hydrogène, a été évaluée par Renault à 160 km.

Cette expérimentation vise à démontrer la pertinence de la solution technique et à vérifier que les modalités d’usage sont les mêmes que pour le diesel, en terme de disponibilité, de souplesse et d’autonomie.

"Cette solution pile à hydrogène améliore les conditions de travail des postiers en hiver, en apportant davantage de chauffage et désembuage, sans impacter les performances des batteries", a commenté Jean-François Courtoy, Directeur Industriel de La Poste en Franche-Comté. "De plus, elle permet de remplacer les véhicules diesel qui réalisent aujourd’hui les longs trajets, ce qui améliore significativement notre bilan global de réduction des émissions de CO2."

"Notre rôle est d’évaluer et faciliter la maturation, mais aussi une appropriation utile de cette technologie de rupture par les citoyens, les entrepreneurs et les décideurs" a précisé Florent Petit, Directeur à l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard de la plateforme FCellSYS avec l’aide de l’Institut LITEN du CEA, et en charge du pilotage du projet.

Symbio FCell reste à ce jour la première société à avoir équipé un véhicule électrique de série de tels systèmes, en l’occurrence un Kangoo Maxi ZE, le véhicule utilitaire électrique de Renault. Techniquement, cela a été rendue possible en apportant une solution d’hybridation électrique parallèle basée sur une faible puissance et beaucoup d’énergie embarquée, les piles à combustible fabriquant de l’électricité à bord du véhicule à partir de l’hydrogène et de l’air.

"Symbio FCell est fier de participer à l’amélioration du cadre de vie en centre-ville en facilitant le déploiement des véhicules électriques", s’est félicité pour sa part Fabio Ferrari, PDG de Symbio FCell, qui fournit la technologie d’hybridation électrique avec des piles à hydrogène. "Nous pouvons démontrer qu’il existe un modèle économique viable dès aujourd’hui pour la livraison zéro émission en centre ville avec des solutions électriques de grande autonomie."

Voir en ligne : Source de l’article...

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 636194

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Innovations   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License