Environnement Lançonnais

Des milliers d’oiseaux retrouvés morts aux USA et en Suède, sans raison apparente .

jeudi 6 janvier 2011 par Alain KALT (retranscription)

05-01-2011

L’année 2010 s’est clôturée par un événement mystérieux aux USA, plus particulièrement dans la petite ville de Beebe, où quelque 3 000 oiseaux seraient littéralement tombés morts du ciel, le soir du 31 décembre. Si dans un premier temps, les feux d’artifice du Nouvel an ont été accusés d’avoir effrayé les oiseaux (des carouges à épaulettes et des étourneaux), causé une panique qui les aurait désorientée puis conduit à s’écraser, il se pourrait que la cause de la mort soit tout autre.

Selon Keith Stephens, porte-parole de la commission de protection de la faune de l’Arkansas, les premières analyses ont révélé des signes de traumatismes dans les poumons des oiseaux, ainsi que des caillots de sang et plusieurs hémorragies internes alors que les principaux organes n’étaient pas touchés et que les oiseaux ne montraient aucune trace de maladie. Aussi, selon le laboratoire d’ornithologie de l’université Cornell, les oiseaux pourraient avoir été aspirés en haute altitude par de puissants courants d’air et subir un choc thermique suffisamment violent pour les faire mourir de froid dans un laps de temps extrêmement court. Si des analyses supplémentaires doivent être menées pour infirmer ou confirmer cette possibilité, des recherches ont également été entreprises pour tenter d’identifier la cause d’un phénomène identique qui a frappé hier, dans l’Etat voisin de la Louisiane, 500 oiseaux. Aujourd’hui, le scénario s’est reproduit en ... Suède, avec une cinquantaine d’oiseaux retrouvés au sol, dans la ville de Falköping, ou des feux d’artifices ont également été tirés la veille au soir (1).

A noter, qu’outre les oiseaux, environ 83 000 poissons, pour l’essentiel des poissons tambour ocellés, ont été retrouvés morts à la surface de la rivière Arkansas, sur une étendue de 30 kilomètres, à quelque 200 kilomètres de la ville de Beebe. Officiellement il n’y aurait aucun lien entre la mort des oiseaux et des poissons, le fait qu’une seule espèce soit atteinte laissant penser qu’il s’agirait plutôt d’une maladie.

Pascal Farcy 1- Le tir de feux d’artifice est une source ponctuelle d’acide sulfurique en altitude.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 627109

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Faune   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License