Environnement Lançonnais

1 patate = 3 cocas

vendredi 21 septembre 2018 par Alain KALT (retranscription)

Chère lectrice, cher lecteur,

Si vous lisez ma lettre depuis longtemps, vous savez que la pomme de terre n’est pas un aliment santé.

Mais si vous en doutez encore, vous risquez d’être choqué par la découverte que vient de faire une équipe d’experts.

Dans un récent documentaire de la BBC, « The Truth About Carbs », des scientifiques ont montré que manger une grosse pomme de terre de 350 g cuite au four était équivalent à la consommation de… 19 carrés de sucre !!! 90 g de sucre !

C’est presque 3 fois plus qu’une canette de Coca-Cola, qui ne contient « que » 7 carrés de sucre.

Comment est-ce possible ?

En fait, quand on regarde les valeurs nutritionnelles de la pomme de terre, on constate qu’elle contient seulement 0,8 g de sucre par 100 g.

C’est peu.

Mais elle est surtout très riche en fécule de pomme de terre, un amidon facilement dégradé en sucre par notre organisme. Conséquence : de grandes quantités de sucre sont libérées dans le sang en très peu de temps.

Votre glycémie (taux de sucre dans le sang) grimpe en flèche, de la même façon que quand vous buvez un verre de soda. Annonce spéciale

La pomme de terre n’est pas un sucre lent

C’est pourquoi il est totalement faux de dire que la pomme de terre est un sucre lent. Non, au contraire, elle possède un indice glycémique (IG) très élevé. Plus un aliment a un IG élevé, plus le glucose qu’il contient se retrouvera rapidement dans votre sang.

L’IG de la pomme de terre est de 65 (cuite à la vapeur). C’est déjà beaucoup. Mais il atteint carrément 95 si vous la cuisez au four [1]… Plus que du sucre blanc pur (68) !!

D’une manière générale, méfiez-vous des féculents considérés – à tort – comme des sucres lents : pain, pâtes, riz blanc, etc. Ils ont tous un indice glycémique élevé.

Et si vous voulez continuer d’en profiter occasionnellement, optez plutôt pour des farines et riz complets (bio), et consommez vos pâtes et votre riz al dente. Moins vous les cuisez, plus l’IG sera bas. Accompagnez aussi vos féculents de légumes dont les fibres ralentissent l’assimilation des glucides.

Mais il y a encore une meilleure option pour votre santé.

La meilleure alternative à la pomme de terre

Les aliments à indice glycémique élevé obligent le pancréas à sécréter de l’insuline en grande quantité…

Et avec le temps, les cellules finissent par résister aux instructions de l’insuline.

Le pancréas réagit en produisant encore plus d’insuline. Puis il finit par s’épuiser et ne produit plus assez d’insuline : le taux de sucre reste durablement élevé dans votre sang, c’est le diabète.

Voilà pourquoi il est important de privilégier les aliments à IG bas ou modéré.

On peut citer les céréales complètes, lentilles, quinoa, courge, châtaigne…

Mais selon moi, la meilleure alternative à la pomme de terre, c’est la patate douce.

Son goût sucré pourrait nous rendre méfiant à son égard, mais ne vous laissez pas avoir : l’indice glycémique de la patate douce est plus bas que celui de la pomme de terre classique : seulement 46.

Et elle a un autre avantage : elle est délicieuse.

Ma recette spéciale de patate douce (attention : très très gourmand…)

J’ai découvert la patate douce il y a quelques années lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande. Là-bas, celle qu’on appelle kumara est aussi populaire que la pomme de terre en Europe.

La kumara est arrivée sur l’île en même temps que les premiers hommes, les Maoris, il y a plus de 1000 ans.

Depuis que j’ai goûté à la patate douce, elle a tout naturellement remplacé la pomme de terre dans mon quotidien. Plus goûteuse que la pomme de terre classique, elle apporte un peu de douceur et d’exotisme aux menus que je prépare.

Elle permet de réinventer certains plats traditionnels comme le gratin de pâtes ou la choucroute. Mais ce que je préfère par-dessus tout, c’est la purée de patate douce : cuisez les patates à la vapeur, écrasez-les avec un presse-purée et mélangez-les avec un peu de lait de coco. Assaisonnez le tout avec une pincée de poivre de Timut et un peu de citronnelle.

Bon appétit… et santé !

Gabriel Combris


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 697114

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Alimentation   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License