Environnement Lançonnais

Comment se motiver ?

lundi 8 août 2016 par Alain KALT (retranscription)

Il est méritoire de votre part de lire si fidèlement Santé Nature Innovation.

Cependant, à ce stade, vous en savez sans doute largement assez sur la santé naturelle.

Avec tout ce que vous avez lu sur Santé Nature Innovation, vous pourriez déjà faire une très grande différence positive sur votre santé, sur votre vie (et sur celle des personnes que vous aimez).

La question pour vous n’est donc plus : « de quelles informations ai-je besoin ? »,

Mais :

« Que fais-je concrètement de mes connaissances ? Quels sont les conseils que je mets déjà en pratique dans ma vie ? Et quels sont ceux qui en sont encore au stade du projet, du rêve, du vœu pieux ?? »

Il est important parfois de s’arrêter. D’arrêter de lire mes lettres. De vous poser. De vous détendre. Et de réfléchir.

Profiter de ce moment peut-être plus calme du mois d’août pour faire un bilan.

Ne vous inquiétez pas.

Vous ne manquerez probablement aucune information vitale.

Il est beaucoup plus important de passer à l’action, même si vous ne commencez que par de toutes petites choses.

L’importance de passer à l’action

Par exemple :

Je parle constamment des études, faits, preuves, sur les vertus d’une supplémentation en vitamine D. Et je ne suis pas le seul.

Julien Venesson le fait. Thierry Souccar recommande constamment la vitamine D. C’est le cas aussi du Dr Curtay et du Dr Hertoghe, ou encore du Dr Rueff, d’Eric Mueller et de Gabriel Combris, du Pr Joyeux et de Xavier Bazin, et j’en passe.

En fait, toutes les personnes compétentes en santé naturelle savent que la première chose à faire est de prendre de la vitamine D, au minimum 1500 UI par jour, si possible 4000 UI par jour.

Et je suis convaincu que vous êtes au courant.

Mais vous-même, en avez-vous vraiment acheté ? Si oui, vos gouttes ou vos comprimés de vitamine D3 sont-ils à portée de votre main ? Ou sont-ils abandonnés dans un tiroir ou un vieux placard

Avez-vous pris votre dose aujourd’hui ? Et hier ? Et avant-hier ?

Même question pour les oméga-3. Même question pour l’exercice physique. Même question pour les probiotiques et les multivitamines…

Ce n’est pas la peine d’aller vers les produits spécialisés, techniques, pointus, si la base n’est pas solide. Vous perdriez votre temps et votre argent.

L’important est de commencer par les fondamentaux.

Pourquoi ça bloque

Parfois, nous en faisons tous l’expérience, nous sommes convaincus que nous devrions faire une chose. Elle paraît simple, facile, rapide… et pourtant nous ne la faisons pas.

Nous devons nous forcer pour la faire une fois, deux fois… puis nous abandonnons, nous oublions.

Comment se motiver pour changer ?

C’est là sans doute la question la plus importante à traiter.

Il faut réaliser que la plupart des choses que nous faisons dans notre vie sont des sortes d’automatismes.

Nous les faisons… parce que nous les faisons habituellement, parce que nous l’avons toujours fait.

Nos vies sont ainsi déterminées à 95 % par des mécanismes, des réflexes, dans lesquels les choix volontaires interviennent très peu.

Mon confrère Eric Mueller prenait l’exemple l’autre jour d’un paquet de chips ou de bonbons. Nous avons l’impression que nous décidons de manger chaque chips, chaque bonbon.

En fait, pas du tout.

Bien des personnes sont en « pilote automatique » au moment où elles ouvrent leur placard pour prendre un paquet de chips. Et elles sont toujours en pilote automatique quand elles l’ouvrent et plongent la main dedans.

Leur cerveau conscient n’intervient qu’au moment, par exemple, de trouver comment marche « l’ouverture facile ». Mais la main plonge quasi automatiquement dans le paquet pour porter les chips à la bouche qui, tout aussi automatiquement, les mâche puis les avale.

La bouche envoie aussi, automatiquement, des signaux pour demander « encore » au cerveau, qui obéit… automatiquement, en envoyant la main à nouveau dans le paquet. Et c’est ainsi que le paquet se retrouve vide.

La preuve est que cela ne demande aucun effort de volonté de terminer le paquet. L’effort, presque insurmontable au contraire est d’arrêter. Fermer le paquet, le ranger et ne plus y revenir.

Et c’est difficile. Extrêmement difficile car votre cerveau inconscient et votre corps, eux, ont décidé de continuer !!

Comment font, alors, ceux qui parviennent à sortir de la routine ou, plutôt, à adopter une autre routine, plus positive et plus saine ?

Comment faire pour adopter des habitudes plus saines

La réponse est qu’il faut avoir un autre but, plus vaste, plus ambitieux, que la simple volonté d’être en meilleure santé, d’avoir une meilleure apparence ou forme physique.

Prenez le cas des acteurs qui doivent perdre du poids pour tourner un film.

Dans 100 % des cas ils réussissent, alors que, habituellement, 90 % des gens abandonnent leur régime après moins d’une semaine.

L’explication est simple : l’acteur ne cherche pas à perdre du poids… pour perdre du poids, ou être plus beau, ou en meilleure santé.

Il a un but plus vaste, derrière : il doit être prêt pour le film ! Il sait que le succès en dépend. Que des équipes comptent sur lui. Que des moyens financiers considérables ont été engagés.

Réduire la portion de ses repas, faire de l’exercice physique, ne lui pose alors aucun problème. Cela relève pour lui d’une évidence. Il ne le voit pas comme un sacrifice. Au contraire, il est heureux de chaque privation qui lui permet de se rapprocher de son objectif.

À la limite, il attend avec impatience la privation suivante. Le défi est d’autant plus excitant qu’il a un délai précis (la date du début du tournage) et qu’il ne peut pas se permettre de retard.

C’est vraiment comme cela que ça se passe.

Vous imaginez la facilité de faire un régime dans ces conditions.

Comparez cela à la personne qui, toute seule, dans son coin, a décidé d’entreprendre un régime dans le but hypothétique de pouvoir entrer dans un maillot de bain plus petit, et d’être plus à l’aise sur la plage.

Dans ce cas, chaque bouchée refusée, chaque plaisir dont elle est privée lui coûte énormément. Continuer le régime lui paraît être une montagne infranchissable.

Elle se dit que, même avec 5 kg ou 10 kg en moins, ce n’est pas forcément ça qui fera que tous les regards se tourneront vers elle avec admiration.

Elle se dit que le plaisir qu’elle tirerait de ce « tout petit bout de chocolat », de cette glace, de cette crêpe, est beaucoup plus tentant car immédiat, direct, assuré, facile (alors que l’autre objectif est distant, improbable, difficile…)

Plutôt que de mettre un maillot plus petit, se dit-elle, il serait tellement plus simple de mettre un ample paréo, de renoncer à son désir de séduire, d’utiliser plutôt son énergie à « s’accepter comme elle est » …

Et c’est ainsi que les bonnes résolutions partent en fumée : parce qu’il n’y a pas d’objectif plus vaste et ambitieux derrière, impliquant d’autres personnes importantes qui comptent sur elle.

La solution, bien sûr, est de placer le régime dans la perspective d’un projet, comme par exemple d’avoir la forme nécessaire pour un certain défi sportif, à telle date, et si possible en équipe, avec des coéquipiers qui comptent sur vous.

Revenons enfin à l’exemple de la vitamine D

La principale raison de prendre de la vitamine D quotidiennement est de diminuer son risque de cancer, même si la vitamine D est aussi utile contre les infections, pour la solidité des os, contre la dépression.

Mais la simple peur du cancer ne vous motivera pas pour prendre de la vitamine D tous les jours pendant le reste de votre vie.

Il faut avoir un autre projet, positif, motivant, important pour vous, pour votre entourage et, pourquoi pas, pour le monde entier.

Imaginez que vous soyez sur le point de découvrir une nouvelle source d’énergie, propre, inépuisable, capable de changer l’avenir de l’humanité.

Vous savez que vous tenez la piste.

Mais vous savez aussi que vous êtes le seul à pouvoir le faire et, quoi qu’il arrive, votre projet ne pourra pas aboutir avant 25 ans.

Or vous avez 55 ans et vous savez que, dès à présent, votre risque de cancer va augmenter chaque année.

Étant dans la moyenne des Français, vous avez un risque sur trois de déclarer un cancer, auquel cas votre projet vital pour l’avenir du monde ne pourra pas aboutir.

Mais il existe une solution simple, peu coûteuse, pour réduire fortement votre risque de cancer.

Il s’agit tout simplement de prendre quelques gouttes de vitamine D tous les jours.

Dans ce cas, je vous le garantis, vous réussirez à vous y tenir. Cela ne vous posera même aucun problème. C’est avec joie, et sans y penser, que vous prendrez l’habitude d’avaler votre vitamine D tous les matins.

Ce que j’ai écrit est valable pour tous les changements dans la vie. Il faut avoir une bonne raison de vouloir les faire. Un projet important, du type de ceux qui vous font vous lever le matin. De ceux qui vous font piétiner d’impatience. De ceux qui vous persuadent que votre vie vaut vraiment la peine d’être vécue.

Alors encore une fois, si vous êtes en vacances, profitez de ce moment idéal pour remettre les compteurs à zéro et réfléchir à ces sujets essentiels.

Ce n’est que dans un deuxième temps que vous pourrez revenir à la santé naturelle et vous dire : « Maintenant, je sais pourquoi il est vraiment si important de prendre ma vitamine D, mes multivitamines, mes oméga-3 !!! Sans cela je risque de tomber malade et ce serait catastrophique car je ne pourrais jamais accomplir tel ou tel projet, qui est pourtant absolument vital pour les gens que j’aime et le monde qui m’entoure !! »

Pour partager vos idées, échanger, et en trouver d’autres, je vous invite à partager vos réflexions avec nous, les lecteurs de SNI et moi-même, en commentaire de cet article, en allant sur le site de santé nature innovation. À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

****************************** Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d’information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d’information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France

******************************

Voir en ligne : Source de l’article...

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 610937

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Santé nature innovations   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License