Environnement Lançonnais

LINKY ET LES DIFFERENTES POLLUTIONS ELECTROMAGNETIQUES DE NOTRE ENVIRONNEMENT

samedi 25 mars 2017 par Alain KALT (retranscription)

SCANDALES SANITAIRES

Il est une évidence, c’est que l’ensemble des différents scandales sanitaires de ces dernières décennies altèrent sérieusement la confiance des personnes dans les grandes entreprises, et surtout dans les responsables politiques et dans les organismes décisionnaires.

Pourquoi, en effet, tant d’atermoiements pour simplement trouver un étiquetage des produits de grande consommation permettant d’informer correctement les utilisateurs sur la qualité, la provenance, etc… Des efforts louables sont faits actuellement, mais souvent sous la pression des consommateurs. Nous citerons également la lenteur de ces mêmes structures décisionnaires lors de l’éclosion des différents scandales sanitaires. Nous citerons :

Le distilbène, hormone de synthèse, qui causait des malformations chez les enfants, effet connu dans les années 60 et retiré du marché seulement en 1977.

https://www.bing.com/search?q=distilb%C3%A8ne&pc=MOZI&form=MOZLBR

Le sang contaminé, alerte donnée en 1985. Les mesures sanitaires ne furent décidées qu’en 1991.

https://www.bing.com/search?q=sang+...

Une hormone de croissance. Des stocks suspects ont été écoulés entre 1985 et 1986. Le scandale éclate en 1991.

https://www.bing.com/search?q=hscan...

La maladie de la vache folle qui commence en 1985 encore. Elle n’est muée en crise sanitaire qu’en 1996.

https://www.bing.com/search?q=malad...

La catastrophe de Tchernobyl. Le gouvernement décrète que le nuage s’est arrêté à nos frontières et ne juge pas opportun de mettre en place des mesures sanitaires.

https://www.bing.com/search?q=Tcher...

L’isoméride qui diminuait la sensation de faim mais avait aussi un effet sur les poumons. Retiré des laboratoires Servier en 1997 mais utilisé depuis 1985.

https://www.bing.com/search?q=Isom%...

L’amiante, interdit en France seulement en1997 alors qu’aux USA on connaissait sa dangerosité et on ne l’utilisait plus depuis 30 ans. https://www.bing.com/search?q=inter...Le médiator, affaire récente s’il en est. 3500 hospitalisations et 500 patients décédés. Produit commercialisé entre 1976 et 2009. Retrait tardif du marché, prise en charge des victimes, manquements des autorités sanitaires restent toujours d’actualité.

https://www.bing.com/search?q=media...

Les prothèses mammaires PIP, fabriquées au mépris de toute norme sanitaire et potentiellement dangereuses, ont été implantées sur des milliers de femmes dans le monde. On connaît la suite.

https://www.bing.com/search?q=Proth...

Toutes ces affaires et notamment les plus récentes ne prouvent pas plus qu’avant l’impartialité et la prudence des responsables, sans parler de ceux qui mettent ces produits sur le marché, de ceux qui les autorisent, ceci en toute connaissance de cause. En conséquence, l’écologie, force antagoniste, fait souvent preuve d’une prudence exagérée qui, compte-tenu des tromperies répétées de l’état et des structures responsables peut se justifier. Alors qu’en est-il du compteur Linky ?

Il est intéressant, avant de parler du Linky, de s’intéresser aux différents débats concernant les pollutions générées par le courant électrique et les équipements électroniques qui agrémentent notre vie quotidienne. Ces débats permettent de mieux cerner le problème. Il est d’ailleurs dit que le Linky n’est qu’une partie émergée de l’iceberg des pollutions électriques et électromagnétiques.

Les éléments qui suivent proviennent d’un article de la revue NEXUS rédigé par Marielsa Salsilli, anciennement chef de projet pendant 12 ans à l’EDF, diplômée de l’INSA en énergétique et depuis 7 ans journaliste, et du livre de Clotilde Duroux.

DIFFERENCE ENTRE CHAMP ELECTRIQUE ET CHAMP MAGNETIQUE.

Le champ électrique est fonction du voltage du courant qui traverse un câble ou un appareil alors que le champ magnétique est induit par l’intensité du courant qui traverse un appareil.

Il est intéressant d’avoir en mémoire les pollutions induites par nos appareils d’usage le plus courant.

A savoir que le champ magnétique créé par une source ponctuelle diminue en fonction du cube de la distance, c’est-à-dire qu’à 1 m d’un appareil il sera 8 fois moindre qu’à 50 cm du même appareil. Par contre pour les champs magnétiques créés par des câbles, la diminution sera fonction du carré de la distance qui nous en sépare.

Concernant les champs électriques, il faut garder à l’esprit qu’à l’intérieur des bâtiments, ces champs sont considérablement atténués. Les appareils domestiques sont alimentés en 230 V et les champs électriques qu’ils créent sont donc beaucoup plus faibles. Néanmoins ces sources sont plus proches, voire au contact des utilisateurs. L’effet diminue, en principe avec le carré de la distance par rapport à la source.

QUELLES SONT LES DIFFERENTES POLLUTIONS INDUITES PAR L’ELECTRICITE ?

Il y a modification atmosphérique autour des lignes à haute et très haute tension de l’EDF. Les tubes à néons s’allument seuls sous ces lignes. Grésillements, parasitage des radiofréquences, concentration de particules radioactives dérivées du radon et production d’ozone dans l’atmosphère sont les résultats de différentes études résumées par Marielsa Salsilli, diplômée de l’Insa en énergétique, et ancien chef de projet à l’EDF et rédactrice dans le journal Nexus. Ce phénomène existe également, à moindre échelle, dans nos maisons en raison d’un nombre grandissant d’équipements électroniques et d’appareils électriques utilisés quotidiennement.

La pollution électromagnétique directe induite par le passage du courant alternatif dans les câbles électriques de nos maisons.

La pollution électromagnétique à proximité des lignes HT ou THT. Nous pouvons ajouter à cela un exemple vécu par une personne élevant des brebis sous une ligne à haute tension. Sa production n’était pas celle attendue et ses animaux devenaient souvent malades. Lorsqu’elle a changé son installation de lieu géographique, son entreprise a changé du tout au tout. Bêtes en bonne santé et production laitière normale ont été les résultantes de ce déménagement.

Vivre près d’un transformateur peut être propice au cancer dans certains cas. Voir les travaux des Dr Jean-Claude Albaret et Annie Ginibre, physicienne, Halte aux effets électromagnétiques, éd. du Dauphin, 2008.

Les courants vagabonds sont des courants de fuites provenant des lignes ferroviaires ou de la distribution d’électricité qui cherchent à rejoindre leur source (transformateurs ou gare SNCF) via la mise à la terre du fil neutre.

http://www.danze-jm-biophysica.be

Depuis peu, notre société prend timidement en compte les personnes électro-sensibles. Certains disent même que ces personnes sont des sentinelles pour la société. Avec un seuil de tolérance plus faible que la normale, ils avertissent les personnes moins sensibles des pollutions électromagnétiques environnantes. Pourquoi ces personnes sont-elles plus sensibles ? Il semblerait d’après quelques études qu’il s’agirait de personnes plus émotives que la normale et/ou qui seraient intoxiquées aux métaux lourds ou autres toxiques. Le magnétisme serait alors amplifié par ces caractéristiques personnelles. Travaux du docteur Maschi…

Dr Jean-Pierre Maschi : Sclérose en plaque et pollution électromagnétique, éd. Résurgence, 2014, ainsi que, du même auteur : Combat pour une idée – La pollution électromagnétique, France Europe éditions, 2004.

Les quelques timides avancées législatives

Les législateurs souhaitent un niveau d’exposition abaissé. Enfin, et c’est peut-être l’une des principales mesures contenues dans une proposition de loi en France. Selon l’article premier du texte : le niveau maximal d’exposition du public aux champs électromagnétiques notamment et surtout ceux émis par les équipements utilisés dans les réseaux de télécommunication ne devrait pas dépasser 0,6 volt par mètre (contre 41 et 57 volts/mètre pour les réseaux à 900 et 1800 MHz aujourd’hui). Un chiffre proche de celui retenu à Paris dans la charte de bonne conduite signée entre la mairie et les opérateurs.

Malgré tout, en janvier 2004, Denis Zmirou, alors directeur scientifique de l’AFSSE, (qui a claqué la porte de cet organisme au printemps 2005) indiquait que ces niveaux d’exposition à 0,6 volt par mètre n’avaient pas de fondement scientifique. « Mais il est possible d’affirmer en revanche qu’une telle diminution des niveaux de champ (...) signifierait la fin des moyens de communication modernes », poursuivait-il.

Comme le soulignent avec justesse les députés, qu’il s’agisse des antennes relais ou de l’usage du téléphone mobile, le débat reste vif dans la communauté scientifique. Au niveau parlementaire, les prochains mois diront si cette proposition de loi sera tuée dans l’œuf, ou si son inscription au calendrier de l’Assemblée nationale pourra enfin donner lieu à un grand débat public sur le sujet. Voir :

http://www.robindestoits.org/Sante-...

Également il semblerait que nos dirigeants souhaitent légiférer quant à l’utilisation des téléphones mobiles par les enfants de moins de dix ans. Nous en voulons pour preuve les termes de la loi ci-dessus. « Les mobiles pour enfants devraient être interdits à la vente ». Car aujourd’hui, si en France les rapports officiels ne retiennent pas l’existence d’un risque pour les riverains des antennes relais, les députés font remarquer qu’ils sont déjà beaucoup plus prudents pour les effets de l’usage du téléphone portable lui-même.

A l’étranger, certains travaux scientifiques soulèvent des interrogations importantes dans ce domaine. Ainsi, une récente étude suédoise, réalisée dans le cadre d’une vaste enquête menée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), montrait qu’au-delà de 10 ans d’utilisation du téléphone portable, les risques de tumeur du nerf auditif sont multipliés par quatre. Ou bien encore les résultats du programme de recherche européen REFLEX (12 équipes de recherche dans 7 pays d’Europe) qui confirmerait les effets des ondes de la téléphonie mobile sur la structure de l’ADN.

Dans le doute, les rédacteurs de la proposition de loi ont décidé de reprendre à leur compte certaines recommandations déjà formulées dernièrement par l’AFSSE. Il en est ainsi de l’interdiction de l’utilisation des portables par les élèves dans les établissements du premier et du second degré (Art.19 du texte). Ou de l’interdiction de fabriquer, d’importer ou de proposer à la vente des appareils de téléphonie mobile spécifiquement conçus ou adaptés pour de jeunes enfants (Art.20).

Nous voyons donc qu’il n’ya aucun consensus concernant la nocivité des ondes électromagnétiques et que le débat fait rage aussi bien chez les politiques que chez les scientifiques.

Il n’en subsiste pas moins que les personnes électro sensibles devraient nous inciter à la prudence et à une utilisation raisonnable de tous les appareils émettant ce type d’ondes.

Dans l’ensemble, il semblerait donc que l’effet des ondes sur notre santé donne lieu à un débat qui n’en finit pas. Il y a disparité des normes en Europe même, tellement les opérateurs tiennent aux avantages financiers des progrès techniques.

Quelques conseils de bon sens concernant l’usage de vos téléphones mobiles…

— Ne pas les porter près d’organes vitaux : foie, cœur, reins, tête.

— Utiliser les haut-parleurs le plus possible surtout avant d’être connecté car c’est en phase recherche qu’il émet le plus.

— Eloigner le téléphone de soi en voiture car c’est en mode recherche qu’il est le plus nocif.

— Ne pas dormir à côté de son téléphone mobile.

— Changer souvent d’oreille lors d’une communication s’il est impossible d’utiliser le haut-parleur.

ET LE Linky

C’est un compteur électrique communiquant, c’est-à-dire qu’il envoie des informations sur votre consommation à votre distributeur d’électricité, à l’EDF donc pour la majorité d’entre-nous. En ce qui concerne Lançon, leur installation commencera en décembre 2019. Nous avons donc le temps d’interroger des personnes déjà équipées pour en savoir plus.

En attendant, que dire de ce nouvel appareil qui nous est imposé ?

LA MAIRIE DE LANÇON A ORGANISE UNE REUNION LE 24 OCTOBRE 2016

Voici ce que la société ENEDIS qui fabrique ces compteurs en a dit.

Linky et les incendies

Ce compteur ne provoque pas plus d’incendie que les autres. En général, tous les accidents proviennent d’un mauvais branchement. Les sociétés tierces qui installent ce compteur pour le compte d’ENEDIS sont formées spécialement pour effectuer les branchements correctement.

Pannes à répétition

Pas plus que les autres compteurs.

Nécessité de Linky

De plus en plus de sociétés vont distribuer de l’électricité dans le futur. Il est essentiel pour ENEDIS/ERDF, qui achemine le courant chez les industriels et les particuliers, de connaître le niveau de production et avec précision le niveau de la demande pour pouvoir jongler et anticiper avec tous les producteurs, notamment les producteurs par énergies renouvelables qui sont appelés à se multiplier et se diversifier. En réalité c’est un outil puissant de gestion de la distribution de courant alors que, jusqu’à aujourd’hui, ERDF ne dispose que de statistiques pour gérer.

Linky porte atteinte à notre vie privée

En aucun cas les données personnelles ne sont divulguées à des tierces personnes. La CNIL a exigé que toutes les données transmises doivent être cryptées et anonymes (ni nom ni adresse ne sont communiqués, seul le numéro de compteur est normalement visible). Tous les six mois, ces conditions seront contrôlées par un audit effectué par un organisme indépendant d’ENEDIS. De même, en aucun cas Linky permettrait de connaître à quel moment et quel appareil vous avez branché. Il ne détecte que la consommation.

Connaître sa consommation

Vous pouvez demander à connaître votre consommation ½ heure par ½ heure. Mais il faut pour cela vous inscrire sur l’espace internet d’ENEDIS et vous aurez en permanence avec 24 heures de retard votre consommation. A vous de vous souvenir quel appareil a été branché et à quel moment. Ce service est entièrement gratuit mais vous devez le demander pour qu’il vous soit accordé.

Les abonnements existants

Ils ne subissent aucun changement si vous ne le souhaitez pas. Un EJP reste un EJP. Un Tempo reste un Tempo. Vous gardez les horaires de nuit et de jour, etc…

La dangerosité du courant porteur

Les mesures effectuées jusqu’ici démontrent que les signaux envoyés par le compteur linky sur le courant d’une habitation (CPL : courant porteur en ligne) a été mesuré comme étant de l’ordre de 1% de la puissance d’un téléphone portable et plutôt négligeable par rapport au wifi.

Pannes des appareils électroniques

Ne semble pas être un problème.

L’ensemble des pays de la communauté européenne installe des compteurs communicants. Oui, sauf le Portugal et peut-être la Finlande. Quant à l’Allemagne, elle a beaucoup de difficultés pour installer des compteurs de ce type car elle a environ une trentaine de distributeurs de courant (comme ENEDIS) et de nombreux producteurs.

Quand seront-ils installés à Lançon ? En décembre 2019 pour les premiers d’entre eux

Voici ce que dit "Que Choisir" du Linky

https://www.quechoisir.org/actualit...

Pour résumer, les seules objections de « Que Choisir » sont…

Les risques d’incendie. Il y en a eu 8 sur les 300 000 compteurs déjà installés. C’est trop pour des compteurs dont les consommateurs n’ont pas vraiment besoin.

Les risques de perturbations électroniques dues au CPL. En réalité, ce serait le Linky qui serait le plus perturbé.

La facture d’électricité augmenterait. « Que Choisir » ne donne pas de précision à ce sujet mais il faudra bien que quelqu’un paye les 3 milliards ,que coute l’installation de ce matériel.

Voici ce qu’en dit "60 millions de consommateurs"

http://www.60millions-mag.com/2016/...

Le dispositif utilise 2 technologies de communication : le courant porteur en ligne (CPL) entre le compteur et le concentrateur de quartier, et le réseau GSM (le même que pour les téléphones portables) entre le concentrateur et le centre de gestion d’Enedis. Nous ne sommes concernés par les champs électromagnétiques, que si nous habitons près d’un concentrateur de quartier.

Le bilan d’ensemble est assez positif d’après cette association. Les seules vraies critiques sont les suivantes…

Les incendies sont confirmés. ENEDIS assure que c’est la pose des compteurs par des sociétés tierce qui n’aurait pas été correcte.

Linky est plus précis que les anciens compteurs. Ces derniers toléraient les dépassements très temporaires. Par exemple, vous avez une machine à laver en route et vous faites la cuisine. Lorsqu’un réfrigérateur se met en route, il demande une grande puissance en un laps de temps court. Le linky serait plus sensible à ce dépassement limité et disjoncterait plus facilement. Cette situation obligerait quelques consommateurs à opter pour une puissance supérieure et donc à changer leur contrat. Dommage pour ceux qui disposent d’un contrat EJP qui n’est plus proposé actuellement, car trop avantageux pour les particuliers.

Le compteur enregistre la consommation d’électricité toutes les demi-heures. Mais, techniquement, il peut aussi le faire toutes les dix minutes. « Une courbe de charge avec un pas de dix minutes permet de déduire de très nombreuses informations relatives à la vie privée », indiquait la Commission nationale informatique et libertés (Cnil). Voir à ce sujet le site suivant :

https://www.legifrance.gouv.fr/affi...

Les associations « Robin des toits » et « Next up » sont absolument contre ces compteurs et donnent toutes les procédures pour refuser la pose de Linky chez vous.

A savoir également qu’un certain nombre de communes ont refusé la pose de ces compteurs.

AVIS DE L’ENVIRONNEMENT LANÇONNAIS.

Notre avis est très partagé. Nous avons cité les objections principales concernant les installations de ces compteurs communicants.

Les consommateurs n’ont pas été demandeurs de ce type de matériel et même si les champs électriques et magnétiques émis ne sont pas très importants, ils s’ajoutent aux existants.

Il s’avère également que dans les études sanitaires, le cumul des expositions aux différents champs électriques et magnétiques qui nous entourent, n’est pas vraiment pris en compte.

Il faut se souvenir que l’être humain est aussi électrique et que certains d’entre-nous sont électro-sensibles.

Puisque nous ne serons équipés de ces appareils qu’en décembre 2019, nous aurons le temps de consulter famille et amis déjà équipés pour avoir plus de précisions objectives sur le Linky.

Dans l’ouvrage de Clotilde Duroux il y a un chapitre sur la législation et ce que vous pouvez faire pour refuser le Linky avec l’aide de la mairie ou sans son aide. De nombreuses communes ont refusé l’installation de cet équipement sur leur territoire. Ce n’est pas gagné pour l’instant ni dans un sens ni dans l’autre.

N’oublions pas cependant que des études sont là et que le refus du Linky devrait s’accompagner d’une démarche personnelle pour réduire le plus possible les effets de nos équipements électriques et électroniques sur nos santés.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 627083

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Pollution électromagnétique.   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License