Environnement Lançonnais

Avez-vous déjà vu quelqu’un nettoyer un caddy ?

mardi 9 août 2011 par Alain KALT (retranscription)

Quand vous vous mettez à table, la dernière chose que vous pouvez souhaiter est d’avoir sur le mains des germes infectieux ou des virus. En effet, c’est au cours du repas qu’ils ont le plus de chance de pénétrer dans votre bouche... puis dans le reste de votre organisme.

La situation s’est beaucoup aggravée ces dernières décennies avec l’explosion des transports et des mouvements de population à l’échelle planétaire. La présence de bactéries nuisibles en provenance des quatre coins du monde s’est généralisée dans les lieux publics.

Il suffit qu’une souche résistante d’E. Coli se développe dans un village au fin fond de l’Egypte par exemple... pour qu’elle se retrouve peu après dans un rayon de supermarché de le nord de l’Allemagne, puis dans la banlieue bordelaise... Au cours de vos activités quotidiennes normales, il n’est pas rare que vous touchiez trente objets en moins d’une minute. Dans les transports en commun, les supermarchés, les restaurants, vous touchez constamment des objets qui ont été en contact avec un très grand nombre de personnes, dont toutes n’était pas toujours forcément aussi propres que vous. C’est de cette manière que les bactéries circulent le plus.

Les endroits publics les plus infectés

Au supermarché, ayez bien en tête que personne, depuis des mois peut-être, ne s’est plus occupé de nettoyer la barre de votre caddy. Vous avez la quasi-certitude d’y trouver une variété impressionnante de bactéries, y compris des bactéries fécales. Ce qui signifie que, pendant vos courses, vos mains vont constamment passer de cette zone à chacun des fruits, légumes, fromages ou lots de viande que vous choisirez et que vous rapporterez chez vous. Prenez garde à toujours prendre votre nourriture par l’emballage, y compris pour la mettre dans votre coffre de voiture. Une fois à la maison, ne la mettez dans votre frigo qu’après vous être soigneusement lavé les mains. Lorsque vous dînez au restaurant, allez vous laver les mains après avoir consulté la carte et choisi votre menu. Des études publiées dans le Journal of Medical Virology indiquent que les virus du rhume et de la grippe peuvent survivre jusqu’à 18 heures sur une surface dure. Peu de restaurants prennent la peine de nettoyer régulièrement leurs cartes, alors qu’elles défilent constamment entre les mains de la clientèle. Pendant le repas, vous aurez le même problème avec la salière et le poivrier. Il n’y a pas vraiment de solution dans ce cas là ; vous protéger les mains avec une simple serviette en papier ne sert à rien, virus et bactéries les traversant sans s’apercevoir de quoi que ce soit.

Autre précaution : chaque fois que vous tapez un code avec votre index sur un clavier public (retrait d’espèces, paiement par carte de crédit, codes à l’entrée d’un immeuble), ou que vous appuyez sur un bouton (sonnette, interrupteur), pensez à toutes les personnes passées précédemment et à tout ce qu’elles avaient peut-être fait juste avant avec leur propre index, qui ne l’était justement pas toujours, propre. Evitez à tout prix de choisir l’instant suivant pour vous mettre le doigt dans la bouche, ou dans le nez (de toutes façons, ces deux gestes sont à proscrire en toutes circonstances). Comme les barres des caddys, ces endroits fortement infectés ne sont que très rarement nettoyés par leurs propriétaires. Est-il besoin de dire que les barres dans les bus, trams et métros ne sont pas l’endroit le plus hygiénique qui soit ? C’est connu, et nos mamans nous l’ont assez répété comme ça... Et n’oubliez pas que, chaque fois que vous touchez une zone infectée, vous avez 86 % de chances de contaminer vos mains, puis 82 % de chances de contaminer vos objets personnels, chez vous, quelques heures plus tard. Une peau saine pour lutter contre les bactéries Il est important de vous souvenir que votre peau est un des meilleurs systèmes de défense anti-bactérie dans la nature. Même si vous touchez une poignée de porte souillée dans des toilettes publiques, votre peau vous protégera de tout risque d’attrapper une maladie présente sur votre main. Ce n’est que si la bactérie ou le virus dangereux migre vers votre nez, votre bouche ou vos yeux qu’ils peuvent menacer votre santé. A moins bien sûr que vous n’ayez des micro-crevasses ou des blessures ouvertes sur les mains. Or, qu’est-ce qui peut provoquer des micro-crevasses sur vos mains ? Vous les laver trop souvent ! Plus vous vous lavez les mains, plus vous augmentez le risque de laisser des bactéries passer à travers votre peau. Ce qui veut dire que la seule solution sensée pour vous est de faire attention aux endroits où vous mettez les mains, pour ne pas avoir à vous les laver plus de cinq fois par jour.

Technique éprouvée pour vous laver les mains :

Les lecteurs réguliers de Santé & Nutrition savent que se laver les mains à l’eau chaude et au savon traditionnel est plus efficace que le savon et les lotions antibactériennes. Pour vous assurer de bien enlever tous les germes que vous pourriez porter sur les mains, voici la technique à suivre :

- Retroussez-vous les manches jusqu’aux coudes ;
- Mouillez vous abondamment les mains jusqu’au début des avant-bras (au-delà des poignets) et savonnez-vous pendant dix à quinze secondes au minimum ;
- Assurez vous de bien vous laver le dos des mains, les poignets, entre les doigts, et surtout autour des ongles et sous les ongles, avec une brosse si vous en avez une ;
- Rincez à l’eau chaude, abondamment également ;
- Essuyez-vous avec une serviette en papier recyclé jetable ; attention aux serviettes communes. Pour sortir des toilettes publiques, évitez de toucher la poignée de la porte, en utilisant une serviette par exemple. La meilleure protection contre les bactéries est un système immunitaire qui fonctionne bien. Les bactéries, les champignons, et les virus sont littéralement partout et vous en avez sur vos mains et votre corps en ce moment. En fait, si vous êtes devant un ordinateur pour lire cette lettre d’information, la souris de votre ordinateur, votre clavier et votre bureau sont très probablement envahis de germes. Mais votre système immunitaire est fait pour les gérer. Un système immunitaire qui fonctionne bien est votre meilleur allié contre les infections. Mais il est important de le nourrir avec de bonnes choses, pour l’entretenir, et le rendre plus fort. Nous allons prochainement aborder la question de la flore intestinale, qui est un élément essentiel du système immunitaire. Mais en attendant, voici des choses simples à mettre en œuvre tout de suite :

- améliorez votre sommeil ;
- réduisez les causes de stress dans votre vie ;
- faites de l’exercice physique régulièrement ;
- optimisez votre niveau de vitamine D ;
- réduisez votre consommation de sucres et céréales raffinées ;
- mangez des aliments fermentés et des probiotiques (bonnes bactéries) de haute qualité.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Voir en ligne : source de l’article...

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 617477

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Santé nature innovations   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License