Environnement Lançonnais

Mer Méditerranée : lieu de tous les dangers pour les espèces marines

dimanche 24 avril 2011 par Alain KALT (retranscription)

23-04-2011 Selon un rapport de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), paru le 19 avril dernier, plus de 40 espèces de poissons présentes dans la mer Méditerranée pourraient disparaître dans les prochaines années. Ainsi, près de la moitié des espèces de requins et de raies (espèces cartilagineuses), et au moins 12 espèces de poissons osseux, pourraient s’éteindre. Les principales causes à l’origine de ce constat sont la surpêche, la dégradation des habitats marins et la pollution.

Des espèces commerciales telles que le thon rouge, le mérou brun, le bar commun ou le merlu commun sont considérées comme menacées ou au seuil de la menace d’extinction à l’échelle régionale, le fléau majeur étant la surpêche. Selon le rapport de l’UICN, la capacité de reproduction des populations de thon rouge dans les eaux se trouvant le long des côtes de l’Europe et de l’Afrique du Nord a diminué de près de 50 % au cours des quarante dernières années. Sans surprise, il apparaît que les quotas de pêche instaurés par l’Union européenne et certains pays pour le thon rouge dans la Méditerranée et l’Atlantique ne sont pas respectés.

Les dauphins, les tortues, les baleines et les oiseaux marins présentent également un danger d’extinction, victimes notamment de la pêche illégale et de la pêche au chalut. Cette dernière a, en effet, été identifiée comme l’un des principaux obstacles à la conservation de nombreuses espèces marines. Non sélective, elle implique, outre la capture de l’espèce ciblée, la prise de nombreuses autres espèces et la destruction des fonds marins.

Cécile Cassier


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 635684

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Faune   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License