Environnement Lançonnais

Mort des abeilles, deux suspect démasqués.

mardi 24 mai 2011 par Alain KALT (retranscription)

Dans la revue Sciences et Avenir du mois de mai, un article intitulé "Mort des abeilles, deux suspects démasqués".

"Des chercheurs de l’INRA viennent de montrer que c’est la combinaison d’un agent infectieux et d’un insecticide qui menace les ruches. Un cocktail mortel qui devrait obliger à revoir les procédures d’évaluation des pesticides".

Un équipe de l’INRA d’Avignon a montré que les abeilles exposées à de l’imidaclopride, même en quantité infime, succombent à la nosémose (Nosema cerenea), ce qui expliquerait le déclin et les mortalités massives des colonies d’abeilles. On retrouve en effet des résidus d’imidaclopride dans 50 % des ruches de l’hexagone, et la présence de Nosema cerenae est avérée dans la quasi totalité d’entre elles. Le duo altère la production d’antiseptique (H2O2) dans la nourriture des larves et entraine donc une baisse de l’immunité de l’abeille. La question est posée de l’interdiction de cette molécule insecticide, déjà interdite en France sur maïs et tournesol, mais toujours utilisée en verger, betterave et pomme de terre, voire de l’interdiction de la famille des néonicotinoïdes, dont le thiamétoxam (Cruiser). En effet, d’autres interactions sont de la sorte suspectées, avec le thiamétoxam ou le fipronil (Regent).

Encore plus inquiétant, la combinaison de différents pesticides entre eux par un effet cocktail. Selon une étude américaine, 211 pesticides et leurs méatabolites ont été retrouvés dans 887 échantillons de cire, de pollen ou d’abeilles analysés. 60 % de ces échantillons contenaient au minimum un insecticide neurotoxique pouvant entrainer des troubles du comportement, même à faible dose.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 614190

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Abeilles   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License