Environnement Lançonnais

Pesticide Cruiser : apiculteurs et élus en appellent au gouvernement

samedi 16 juillet 2011 par Alain KALT (retranscription)

© AFP/Archives Mohammed Abed

13/07/2011 2:44 pm

PARIS (AFP) - Les apiculteurs de l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf) et une trentaine d’élus on écrit mercredi au gouvernement pour obtenir l’abrogation immédiate de l’autorisation de vente du pesticide Cruiser OSR "extrêmement toxique pour les abeilles".

Dans une lettre aux ministres de l’Agriculture, Bruno Le Maire, et de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, les signataires rappellent que cet "insecticide systémique utilisé en enrobage de semences de colza et véhiculé par la sève jusque dans les fleurs, est composé de trois substances actives d’une extrême toxicité pour les abeilles".

L’Unaf a déjà déposé le 8 juillet dernier un recours en référé devant le Conseil d’Etat pour obtenir l’annulation immédiate de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de ce produit délivrée par le ministre de l’Agriculture le 3 juin dernier. L’audience en référé est prévue pour le 28 juillet.

Selon le président de l’Unaf, Olivier Belval, si l’interdiction de commercialisation était décidée lors de cette audience, "cela pourrait encore empêcher à temps son utilisation pour l’enrobage des semences de colza puis des prochains semis fin août et début septembre."

"On tombe dans des intérêts financiers souvent plus importants que les intérêts des apiculteurs", a dénoncé l’élue PS des Deux-Sèvres, Geneviève Gaillard, venue signer la lettre avec ses collègues devant la presse.

Le Cruiser OSR est commercialisé par le groupe suisse Syngenta Agro.

Les autorisations pour ses "cousins" Cruiser et Cruiser 350 ont été annulées, a posteriori, par le Conseil d’Etat pour 2008 et 2009 en février dernier. Dans l’attente d’une décision pour 2010, le Cruiser 350 peut encore être commercialisé.

La haute juridiction avait annulé les AMM au motif que l’autorisation reposait sur une méthode d’évaluation du risque qui n’était pas conforme à la réglementation.

Plusieurs pays de l’UE ont retiré du marché les produits à base de thiaméthoxam (un des composants du Cruiser OSR) en raison de leur toxicité pour les abeilles, dont la Slovénie en avril et l’Italie en juin.

Le colza est l’une des principales ressources de la production française de miel. Et les colonies d’abeilles y trouvent au printemps les éléments nutritionnels essentiels pour se remettre de l’hiver.

"Si les abeilles sont affaiblies dès les premiers butinages de printemps, c’est toute la saison apicole qui sera compromise et la pollinisation empêchée", selon la lettre aux ministres.

Près de 40% des fruits, légumes et oléagineux dépendent de l’action fécondatrice des abeilles.

© AFP

Voir en ligne : Source de l’article...

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 617465

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Abeilles   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License