Environnement Lançonnais

Les limites de la croissance : le Rapport Meadows francisé

mercredi 23 mai 2012 par Alain KALT (retranscription)

Le 24 mai prochain sortira en librairie la dernière version du Rapport Meadows - en français -, montrant notamment comment 4 jeunes scientifiques du MIT vont pour la première fois, établir les conséquences "dramatiques" sur le plan écologique d’une croissance économique et démographique exponentielle dans un monde fini. Le rapport intitulé The Limits to Growth (’Les limites à la croissance’) a été commandé en 1972 par le Club de Rome. A cette époque, la problématique centrale de leur livre était : « Comment ralentir la croissance » ; Aujourd’hui, l’enjeu pourrait se résumer à : « Comment procéder pour revenir dans les limites de la planète ».

L’analyse des chercheurs repose sur le modèle « World3 », qui permet une simulation informatique des interactions entre population, croissance industrielle, production alimentaire et limites des écosystèmes terrestres. Nous sommes avant la première crise pétrolière de 1973, et pour beaucoup d’esprits, la croissance économique est un fait durable, qui ne saurait être discuté : en 2004, quand les auteurs reprennent leur analyse et l’enrichissent de données accumulées durant trois décennies d’expansion sans limites, l’impact destructeur des activités humaines sur les processus naturels les conforte définitivement dans leur raisonnement.

Le Polytechnicien, Jean-Marc Jancovici, qui a préfacé le livre indiquait déjà en 2009 : « Il serait à mon sens fort utile que la traduction française du Rapport Meadows soit rééditée aujourd’hui, sans commentaires ni appendice. Une telle réédition pourrait opportunément servir à inclure l’étude de ce document dans le programme de bon nombre d’établissements formant nos futures élites. Faire toucher du doigt que le monde est fini, à travers la lecture d’un texte assez bien adapté à cette fin, malgré ses inévitables faiblesses, ne serait-il pas salutaire pour tout HEC qui va œuvrer à l’expansion de son entreprise, pour tout polytechnicien qui travaillera à accroître la puissance industrielle de l’homme, et pour tout énarque chargé de réfléchir aux voies pour l’avenir ? »

« La réponse apportée en 1972 par The Limits to Growth, que nombre de Français ont connu sous l’intitulé « Rapport du Club de Rome » (et mal traduit en français par Halte à la croissance ? »), fera l’effet d’une bombe : tant que nous poursuivons un objectif de croissance économique « perpétuelle », nous pouvons être aussi optimistes que nous le voulons sur le stock initial de ressources et la vitesse du progrès technique, le système finira par s’effondrer sur lui-même au cours du xxie siècle. Par « effondrement », il faut entendre une chute combinée et rapide de la population, des ressources, et de la production alimentaire et industrielle par tête. »

« Même si les auteurs soulignaient que ce choix ne leur appartenait pas, ils indiquaient que la seule manière d’éviter cette issue était de stabiliser le PIB mondial au niveau de 1975, et d’affecter tout progrès technique à venir à « faire plus propre à consommation constante », et non à favoriser une consommation croissante. Bien évidemment, ce n’est pas le chemin que nous avons suivi depuis. »

« Paru à la fin des Trente Glorieuses, The Limits to Growth connaîtra un retentissement planétaire. Mais, malgré une approche lumineuse de l’imbrication de l’économie et des flux physiques, il subira ensuite la malédiction de Cassandre, ne réussissant ni à imprimer durablement sa marque dans l’univers des prospectivistes, ni à le faire dans l’univers des économistes. Désormais, le seul souvenir qui reste de ce travail est que ’ces pessimistes se sont trompés, puisque nous sommes toujours là ».

« Mais ceux qui se donneront la peine de lire ou de relire The Limits to Growth verront qu’il n’y a jamais été question que l’humanité ait déjà disparu en 2012, ni même qu’elle ait commencé à décroître. Car le xxie siècle dure plus. »

Cet essai de plus de 400 pages a été écrit conjointement par Donella Meadows, Dennis Meadows et Jorgen Randers.

Il sera disponible en librairie à partir de jeudi prochain au prix de 25 euros.

SOMMAIRE

Préface De Jean-Marc Jancovici

Préface Des auteurs

Chapitre 1 - le Dépassement Chapitre 2 - la force motrice : la croissance exponentielle Chapitre 3 - les limites : sources et exutoires Chapitre 4 world3 - la dynamique de la croissance dans un monde fini Chapitre 5 - l’histoire de la couche d’ozone ou la preuve qu’il est possible de redescendre en deçà des limites Chapitre 6 - la technologie, les marchés et le dépassement Chapitre 7 - transitions vers un système soutenable Chapitre 8 - transition vers le développement durable : les outils

Postface de bruno lhoste

Annexes

1. de world3 à world3-03 2. indicateurs de bien-être humain et empreinte écologique

Liste des tableaux et des figures avec leurs sources

Index

Voir en ligne : source de l’article...

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 610882

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Politique et environnement   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License