Environnement Lançonnais

Votre col du fémur est-il en train de se casser ?

jeudi 22 mars 2018 par Alain KALT (retranscription)

Chère lectrice, cher lecteur,

La plupart des personnes âgées craignent de tomber et de se fracturer la hanche, ou « col du fémur » en langage médical.

En effet, cet accident annonce bien souvent… la mort :

- • près d’un quart (23,5 %) des personnes de plus de 55 ans qui se cassent le col du fémur meurent dans l’année ;

- • au-delà de 75 ans, c’est 64 % des gens qui mourront dans l’année suivant la fracture, selon une étude française réalisée par la DREES [1].

Un fait très peu connu sur la fracture du col du fémur

Les autorités de santé partent du principe que c’est la chute qui entraîne la fracture de la hanche.

Pour lutter contre ce problème, elles vous incitent à vous équiper d’une canne ou d’un déambulateur, ou à réaménager votre intérieur pour éviter tout risque de chute [2].

Moyennant quoi, elles confondent la cause et la conséquence.

Car le problème ne vient pas forcément d’une perte d’équilibre. Il arrive que ce soit d’abord le col du fémur qui se casse, provoquant ensuite la chute.

En effet, à cause de mauvaises habitudes de vie, de mauvais conseils médicaux et de certains mauvais médicaments, les os perdent de leur solidité.

Ils deviennent poreux (ostéoporose), puis si fragiles qu’une simple pression peut les briser.

Vous avez sans doute entendu parler de personnes qui se sont cassé le poignet sans rien faire.

C’est la même chose pour le col du fémur. Vous êtes en train de marcher normalement et, soudain, sous le seul poids de votre corps, votre col du fémur se casse. Vous tombez alors évidemment par terre.

Sur la radio, on constatera que votre col du fémur s’est brisé. Il est probable que le médecin lui-même imaginera que c’est la chute qui aura provoqué la fracture. Mais ce n’est pas forcément le cas.

La hanche est, en effet, une articulation très complexe, qui fait peser une pression énorme sur votre col du fémur, même lorsque vous vous tenez debout normalement. C’est la raison pour laquelle il a été si difficile, et longtemps si coûteux, pour la médecine de créer des prothèses de la hanche.

Chercher plus loin que le bout de son nez

Les mesures qui visent à vous éviter la chute peuvent donc faire pire que mieux.

En effet, par crainte de tomber, beaucoup de personnes vont éviter les escaliers, éviter de marcher en terrain difficile, éviter de courir…

Et c’est comme ça qu’elles accélèrent le risque de fracture !!

Les os sont comme les muscles. Ils ont besoin d’être sollicités pour se renforcer. Si vous ne les faites pas travailler, ils fondent et deviennent fragiles.

Les heures passées dans le canapé devant la télé, la voiture plutôt que la marche à pied, sont donc le meilleur moyen de finir par vous… casser le col du fémur !

Stop aux médicaments anti-ostéoporose (bisphosphonates, calcium)

Remarquez qu’un autre moyen très efficace d’aggraver votre problème est de prendre des médicaments contre l’ostéoporose (bisphosphonates).

Ce sont des médicaments qui forcent les minéraux, en particulier le phosphore, à se déposer sur les os, pour les rendre plus durs.

À première vue, cela paraît logique. Sauf que nos os, pour être solides, n’ont pas besoin d’être durs. Au contraire, l’important est qu’ils soient aussi élastiques, pour être capables d’absorber les chocs en se déformant.

Les bisphosphonates augmentent la densité osseuse, mais réduisent la solidité des muscles et augmentent le risque de fractures [3]…

De même, il ne faut pas prendre de compléments alimentaires de calcium. Ils provoquent plus de problèmes qu’ils n’en résolvent.

Les compléments alimentaires de calcium perturbent le fonctionnement de la thyroïde, augmente le risque d’accidents cardiaques, de démence, de calculs rénaux et de cancer de la prostate.

Ils provoquent une calcification des artères (artériosclérose), laquelle est à l’origine des infarctus, des AVC, de l’hypertension.

Ce que vous devez faire pour vos os (et contre la fracture de la hanche)

Pour éviter de vous casser le col du fémur (hanche), prenez de la vitamine C (250 mg, deux fois par jour), qui aide à la synthèse du collagène, la protéine qui forme la trame élastique de vos os, et leur donne leur résistance aux chocs.

Procurez-vous des minéraux (magnésium, calcium, potassium) via une alimentation riche en légumes et en fruits.

Prenez un complément alimentaire de vitamine D3 et de vitamine K2. La vitamine D3 aide à absorber le calcium alimentaire ; la vitamine K2 évite à ce calcium de se fixer dans vos artères et le conduit dans vos os.

Sollicitez vos os par des exercices physiques, les meilleurs d’entre eux étant ceux qui exercent une pression ou même des chocs (légers) sur les os. La musculation est, dans ce domaine, l’activité la plus efficace pour avoir des os solides.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Sources

[1] http://drees.solidarites-sante.gouv...

[2] https://www.capretraite.fr/les-frac...

[3] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/ar...

******************************

Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d’information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

SNI Éditions, CS 70074, 59963 Croix Cedex, FRANCE

******************************

Voir en ligne : Source de l’article...

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 689527

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Santé nature innovations   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License