Environnement Lançonnais

Laveriez-vous le visage de votre bébé avec du diesel ?

lundi 28 novembre 2011 par Alain KALT (retranscription)

En lavant notre bébé avec des lingettes de marque achetées au supermarché, je me suis demandé ce qu’ils mettaient dedans pour qu’elles soient si efficaces : elles éliminent toutes les matières et toutes les odeurs en une fraction de seconde. « Produit magique, produit m**dique », dit le dicton.

Première chose : la liste des ingrédients est impressionnante : pas moins de vingt-deux produits chimiques différents. Mais surtout, cette liste est rédigée dans une langue non-identifiée, à cheval entre l’anglais, le français et le latin, dans le but évident de décourager les curieux : « Aqua, paraffinum liquidum, parfum, butylen glycol »... si je ne m’abuse, les deux premiers noms sont latins, le troisième français, le quatrième anglais. La suite est à l’avenant. Il n’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité et lancer une recherche Google sur ces produits.

Le pire étant toujours sûr, il s’avère que treize produits contenus dans ces lingettes sont des sous-produits de pétrole. Autrement dit, ce produit que nous appliquons tous les jours plusieurs fois sur les joues, la bouche et les yeux de notre bébé est très proche de celui que nous mettons dans le réservoir de notre camion (et qui sent pendant des heures quand on s’en met sur les doigts).

- La paraffine liquide (paraffinum liquidum) qui est le principal ingrédient dans ces lingettes, est ce produit miracle qui rend la peau instantanément lisse, souple et brillante. Et pour cause, elle recouvre la peau comme une fine couche de plastique, bouchant les pores, et bloquant l’évacuation des toxines. La conséquence est que les cellules de la peau sont littéralement étouffées, ce qui freine la division cellulaires, perturbe les fonctions hormonales et pourrait être une cause de cancer. Cela explique pourquoi l’utilisation de produits de soin pour la peau (qui contiennent pour la plupart de la paraffine) entraîne une forme de dépendance, puisque la peau souffre et se déssèche, ce qui rend à moyen terme indispensable d’en utiliser toujours plus pour que la peau conserve un aspect normal.

- L’autre produit phare des lingettes est le propylène glycol. C’est un produit anti-moisissure qui intervient dans la fabrication du polyester et que l’on retrouve dans les liquides de refroidissement. S’il n’est pas aussi toxique que son proche cousin l’ethylène glycol, le propylène glycol est tout de même connu pour causer des dermatites, des malformations des reins et du foie et inhibe la croissance des cellules de la peau.

- Les lingettes que nous avions achetées sont certifiées « Sans alcool », « alcohol free », etc., sur le paquet, ce qui fait sourire quand on sait que le propylène glycol fait partie de la grande famille des alcools.

- On remarque également la présence d’acrylate crosspolymer, d’hexanediol, de glycéryl caprylate, etc., autres produits issus de la pétrochimie. Dame Nature n’avait pas forcément prévu que l’être humain les appliquerait un jour en masse sur la peau de ses bébés.

Effrayé, je décidai de jeter à la poubelle ce paquet et de me tourner vers une autre marque de lingettes. En effet, la publicité de ces autres lingettes affirme qu’elles sont « à l’eau pure et à l’aloe vera doux », un produit en effet recommandé pour la peau (voir ci-dessous). Elles « nettoient la peau de bébé avec autant de douceur que de l’eau pure, respecte le pH physiologique de le peau, et ne contient pas d’huile d’origine synthétique », c’est-à-dire de pétrole. C’est ce qui est indiqué sur l’emballage. Et de fait, la liste des ingrédients est beaucoup plus courte, avec neuf produits seulement (contre vingt-deux chez les autres).

Le problème est qu’on retrouve dans ces lingettes du butylène glycol, et surtout du méthylparabène. Or, des études indiquent que le méthylparabène, appliqué sur la peau, accélère le vieillissement cutané et augmente les dommages subis par l’ADN si la peau est exposée au soleil (1). Mais le méthylparabène est surtout fortement soupçonné d’être un « disrupteur endocrinien » : ses effets s’apparentent à ceux des oestrogènes. Il perturbe l’équilibre hormonal et peut provoquer des problèmes de fertilité ainsi que des risques de cancer chez les hommes comme chez les femmes.

Fort heureusement pour vous (et pour notre bébé), on peut vivre bien, et même mieux, sans lingettes chimiques.

- Les marques bios proposent des lingettes aux huiles essentielles qui ne contiennent aucun produit nocif pour la peau ou la santé.

- Mais la meilleure façon d’avoir un bébé avec une belle peau est de le nettoyer à l’eau et avec un savon doux naturel, et de bien le nourrir :

- Les anti-oxydants sont la meilleure protection que vous puissiez lui offrir contre les problèmes de peau et un très large éventail de problèmes de santé. Ils neutralisent l’action des radicaux libres, ces molécules agressives qui détruisent la paroi cellulaire, provoquent des mutations de l’ADN et accélèrent la mort des cellules.

- Les caroténoïdes et la vitamine A sont particulièrement recommandés pour donner un belle peau à votre bébé. Il aura en plus de bons yeux et cela diminuera plus tard son risque de cancer des poumons et du sein

- Un bon apport acide alpha lipoïque (AAL), une forme d’oméga 3, améliorera l’hydratation de sa peau

- Si vous souhaitez absolument lui appliquer des produits sur la peau, choisissez des crèmes à base d’huile végétale (huile de palme, de noix de coco et de jojoba sont toutes excellentes pour la peau). Elles sont riches en phyto-nutrients, antioxydants et acides aminés, les « briques » de base dont la peau a besoin pour se régénérer, guérir, et croître.

- Les extraits d’aloe vera apaisent la peau et la protègent contre les brulûres du soleil (attention cependant de ne jamais exposer plus de 20 mn une peau qui n’en a pas l’habitude au soleil). Et le beurre de mangue est efficace comme crème solaire sans empoisonner la peau.

A votre santé ! Jean-Marc Dupuis

Publicité Site internet spécialisé www.lanutrition.fr.

La coenzyme Q10 (CoQ10) est un facteur essentiel de la production d’énergie dans les cellules du corps humain. La CoQ10 est indispensable à la vie, et en particulier au bon fonctionnement du cœur et à la bonne santé cardiovasculaire. C’est aussi un antioxydant très puissant qui neutralise les radicaux libres. La production de CoQ10 par votre corps diminue avec l’âge et par la prise de statines (médicaments contre le cholestérol). L’alimentation en apporte très peu. Pour un complément alimentaire de CoQ10 respectant tous les critères d’efficacité :

http://www.lanutrition.fr/la-boutiq...

Source :

(1) O.H. et al. Methylparaben potentiates UV-induced damage of skin keratinocytes [archive], ScienceDirect, Toxicology, Volume 227, Issues 1-2, 3 octobre 2006, pages 62-72. Y.o. et al. Combined Activation of Methyl Paraben by Light Irradiation and Esterase Metabolism toward Oxidative DNA Damage [archive], Chem. Res. Toxicol., 26 juillet 2008, 21 (8), pp 1594–

Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment accrédités auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d’information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs Santé et Nutrition n’est pas responsable de l’exactitude, de la fiabilité, de l’efficacité, ni de l’utilisation correcte des informations que vous recevez par le biais de nos produits, ou pour des problèmes de santé qui peuvent résulter de programmes de formation, de produits ou événements dont vous pouvez avoir connaissance à travers ce site. L’éditeur n’est pas responsable des erreurs ou omissions. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. Santé et Nutrition est un service d’information gratuit des Nouvelles Publications de la Santé Naturelle, SARL au capital de 2000 euros, 6 rue Watteau, 92400 Courbevoie. Pour toute question, merci d’adresser un message à contact@santenatureinnovation.fr

Voir en ligne : Source de l’article...

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 618132

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Santé nature innovations   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License