Environnement Lançonnais

Bientôt du saumon transgénique dans les assiettes américaines.

jeudi 15 juillet 2010 par Alain KALT (retranscription)

29-06-2010 Bientôt du saumon transgénique dans les assiettes américaines ?

La Food and drug administration (FDA), l’agence américaine des denrées alimentaires et des médicaments, pourrait prochainement délivrer la première autorisation de commercialisation d’un animal transgénique à des fins alimentaires. Emanant de la firme AquaBounty, cette demande est sollicitée pour le saumon transgénique ’AquAvantage ® Salmon’, dont l’intérêt réside dans un développement accéléré. Selon la société, adultes, les poissons transgéniques n’auraient pas une taille supérieure aux saumons naturels de l’Atlantique, seule leur période de croissance serait nettement accélérée.

A l’état naturel, les saumons ne produisent pas d’hormone de croissance dans l’eau froide (leurs phases de croissance sont estivales), tandis que celui d’AquaBounty en génère tout au long de l’année. En conséquence, la modification génétique mise en œuvre conduit à une croissance plus rapide, permettant une période de production nettement plus courte, pour un gabarit de commercialisation identique (cf. graphe). Outre ce gain de croissance (environ 50% plus rapide pour atteindre la taille de commercialisation), le saumon AquAvantage ® rendrait l’élevage techniquement moins contraignant, avec un moindre impact environnemental et des poissons moins fragiles, sources d’une rentabilité supérieure.

Cette demande, qui n’est pas la première, n’est pas sans soulever les passions. A ce titre AquaBounty tente de prendre les devants pour rassurer tant les consommateurs, que les scientifiques et les environnementalistes. Outre les éventuels risques sanitaires liés à la consommation de ces saumons génétiquement modifiés, la pollution génétique des espèces sauvages est un risque certain, les fuites étant fréquentes dans les élevages. Commercialisant uniquement des œufs de saumon AquAvantage ®, la firme ne s’en cache d’ailleurs pas, préférant argumenter sur l’impossibilité d’accouplement avec le saumon atlantique. Ainsi, afin d’éviter ce risque, seul des femelles stériles seraient commercialisées. Ceci dit, études à l’appui, AquaBounty souligne que les saumons d’élevage, nourris avec des granulés secs, ne sont généralement pas aptes à trouver leur alimentation seuls, tandis qu’ils sont probablement davantage vulnérables face à leurs prédateurs, ce qui limiterait considérablement leurs chances de survie. Ces deux poissons ont le même âge, celui du fond et un saumon AquAvantage ®, génétiquement modifié pour grandir plus rapidement. Au-delà de ce débat, un autre point est sujet à discussion : doit-on considérer le saumon AquAvantage ® comme un OGM ? En effet, pour la société, une fois adultes, ses saumons ne présentent aucune différence avec leur pendant sauvage (quid de la stérilité ?!!), et n’ont donc aucune raison d’être distingués des autres poissons d’élevage. Un point notablement contesté par plusieurs associations qui veulent donner aux consommateurs la possibilité de choisir en connaissance de cause leur alimentation.

Pour finir, notons que, comme pour tout OGM, la FDA se base sur le dossier fourni par le demandeur, en l’occurrence AquaBounty, pour arrêter sa décision…

Pascal Farcy Photo et graphe © Aquabounty


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 627209

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site OGM   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License