Environnement Lançonnais

Maïs Monsanto 810, où en est-on ? Et quelques brèves sur les OGM.

mardi 6 décembre 2011 par Alain KALT (retranscription)

Un député PS réclame une nouvelle clause de sauvegarde "sans délai

Le président du Conseil général du Gers et député PS a demandé dès lundi au gouvernement de décider "sans délai" une nouvelle clause de sauvegarde suspendant la culture du maïs OGM (organismes génétiquement modifiés) Monsanto 810, après l’annulation par le Conseil d’Etat de celle en vigueur actuellement. Le député du Gers dont le département est de longue date très engagé contre les cultures OGM et dans l’agriculture bio rappelle à la ministre de l’Ecologie, qui sera dans le Gers ce mardi 29 novembre aux côtés du président de la République, qu’elle s’est engagée en septembre dernier à prendre cette nouvelle clause en cas d’annulation par le Conseil d’Etat."

"SARKOZY : LE GOUVERNEMENT MAINTIENT SON OPPOSITION AU MAÏS OGM MONSANTO

Le président de la République a affirmé mardi que le gouvernement maintenait son "opposition" à la culture du maïs OGM (organismes génétiquement modifiés) sur le territoire français, lors d’une table ronde sur l’agriculture à Gimont (Gers). Il a précisé que les ministres de l’Environnement et de l’Agriculture travaillaient à "explorer toutes les pistes permettant la mise en place d’une interdiction pratique de la culture du maïs Monsanto 810, via une nouvelle clause de sauvegarde fondée sur des éléments scientifiques.""

"MAÏS OGM : UNE AUTRE CLAUSE DE SAUVEGARDE AVANT LES SEMAILLES ?

Le gouvernement persiste et prévient qu’il va examiner "tous les moyens"de maintenir son interdiction de la culture du maïs OGM Monsanto 810. La ministre de l’ Environnement : "Nous avons dit très clairement qu’on travaillait à la mise en place d’une nouvelle clause de sauvegarde d’ici la prochaine saison" dans une déclaration à l’AFP. "Si un agriculteur voulait aujourd’hui commander des semences de maïs Monsanto 810, ce serait à ses risques et périls dans le contexte actuel" Le moratoire sur cette culture devrait donc se prolonger en France pour une période indéterminée, malgré une décision de justice rendue.

MAÏS OGM : DES SUPER-INSECTES NUISIBLES RESISTANTS AUX PESTICIDES

Ce que l’on craignait est malheureusement en train de se produire...Des biologistes de l’Université de l’ Iowa (Etats-Unis d’Amérique) l’ ont confirmé : certains insectes nuisibles sont devenus résistants aux plantes OGM (organismes génétiquemenbt modifiés) et en particulier au maïs OGM (dit maïs Bt). Ces études confirment donc les craintes de nombreux experts soulevés lors de la commercialisation des OGM."

MAÏS OGM : NKM PRESENTE DE NOUVELLES PISTES POUR APPUYER LA CLAUSE DE SAUVEGARDE

Sur son blog, la ministre de l’ Ecologie émet de nouvelles pistes pour appuyer cette nouvelle clause de sauvegarde. Ainsi, un avis du Haut conseil des biotechnologies (HCB) a mis en décembre 2009, en évidence un risque d’apparition de gênes de résistance chez les insectes ravageurs, ce qui prouve certains impacts de ce maïs OGM. Ces données pouvaient aboutir à un dépôt "d’une nouvelle clause de sauvegarde qui répond aux objections soulevées par le Conseil d’ Etat". Ce dernier avait trouvé la première mal fondée juridiquement."

65 % DES FRANçAIS INQUIETS DE LA PRESENCE D’ OGM DANS LES PRODUITS ALIMENTAIRES

65 % des Français se disent inquiets de la présence éventuelle d’ OGM (organismes génétiquement modifiés) dans les produits alimentaires alors que le Conseil d’ Etat a annulé la suspension de cultures de maïs OGM Monsanto 810 décidée par le gouvernement français, selon un sondage IFOP paru dans "Dimanche Ouest France". Selon le sondage IFOP, 65 % des Français restent inquiets (contre 73 % en 2000 et 68 % en 2008) face aux OGM et seuls 17 % ne sont pas inquiets, 18 % restants indifférents à la question. La culture d’ OGM en plein champ en France se heurte à une opposition très forte , soit 80 % des personnes interrogées, seules 19 % étant favorables." "DEPËCHE AFP

OGM J’ EN VEUX PAS !

De nombreuses communes ont décidé de s’ opposer à la culture des OGM (organismes génétiquement modifiés) sur leur territoire, ou de les exclure de la restauration collective.Certaines se positionnent également en faveur de la biodiversité cultivée et des droits des paysans à la semer dans les champs et jardins."


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 641027

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site OGM   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License