Environnement Lançonnais

Entrée en vigueur d’un étiquetage alimentaire sans OGM

dimanche 5 février 2012 par Alain KALT (retranscription)

04-02-2012

Jusqu’à récemment, s’il était obligatoire d’indiquer la présence d’Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) dans les produits alimentaires, rien n’obligeait les fabricants à spécifier si les animaux fournissant la viande, les produits laitiers ou les œufs étaient nourris aux OGM. En outre, la réglementation française interdisait les rares filières sans OGM à le mentionner sur leurs emballages. En ce sens, la parution au Journal Officiel du décret relatif à la nouvelle mention « sans OGM », le 31 janvier 2012, marque une réelle avancée. Pour l’association de protection des consommateurs Que Choisir, l’impuissance des consommateurs non informés à privilégier les produits sans OGM a largement favorisé le développement exponentiel du soja OGM au cours de la décennie passée. A l’heure actuelle, il représente plus de 80 % du soja donné aux animaux d’élevage. Pourtant, 70 % des Européens sont opposés aux OGM selon l’Eurobaromètre.

Devant entrer en vigueur le 1er juillet prochain, ce nouvel étiquetage « sans OGM », applicable aux produits végétaux, aux produits animaux transformés ou non et aux produits issus de l’apiculture, encouragera les filières animales utilisant une alimentation non OGM. Si elle a salué ce progrès, qui a le mérite de faire prendre conscience au public que l’intrusion des OGM dans notre alimentation ne date pas d’hier, France Nature Environnement (FNE) relève certaines imperfections. Ainsi, jugée trop restrictive, la possibilité d’insérer la mention « sans OGM » sur la face principale du produit ne pourra concerner que les ingrédients représentant plus de 95 % du poids du produit. Pour l’association, 50 % aurait suffi. Par ailleurs, la durée minimale d’alimentation sans OGM pour les animaux d’abattage, fixée à un an par le texte officiel, est perçue comme insuffisante. Enfin, pour la production de miel, il incombe à l’apiculteur de se renseigner sur les potentiels essais OGM mis en place dans un rayon de 3 km autour de ses ruchers.

Cécile Cassier

Voir en ligne : Source de l’article...

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 448072

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site OGM   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License