Environnement Lançonnais

Moi eco-citoyen, pourquoi faire ?

dimanche 29 janvier 2017 par Alain KALT (retranscription)

J’ai le droit de jeter mes déchets par terre, de toutes les façons ça crée des emplois !

FAUX

Avec vos impôts, votre collectivité (service public) préfère payer des aides aux personnes en difficultés, aux personnes âgées …., des activités pour les jeunes, que payer du personnel pour ramasser des multitudes de petits déchets que chacun peut gérer facilement, même si la poubelle n’est pas à portée de main (mettre dans un sac, une poche).

Pensez-y, le budget de votre collectivité n’est pas sans fond, comme le budget de votre foyer.

En plus, vous risquez une amende.

Les mégots de cigarette sont polluants

VRAI

Un seul mégot de cigarette peut polluer 500 litres d’eau !

Les mégots contiennent des métaux lourds tels que le cadmium, le plomb, l’arsenic, le mercure, des substances très toxiques comme le benzopyrène, le butane, l’ammoniac, etc.

Jetés sur la voie publique, les mégots contaminent les sols, les eaux, donc les nappes phréatiques. Ils contaminent aussi les plages, le réseau pluvial non raccordé à une station d’épuration, qui termine dans les rivières, puis à la mer. La pollution est responsable en grosse partie de maladie comme le cancer. La fumée d’une cigarette pollue autant que 10 voitures diesel tournant au ralenti pendant 30 minutes !

Les déchets dans la rue dégradent le cadre de vie de tous

VRAI

Les déchets représentent une pollution visuelle pour tous ainsi qu’une vraie pollution de l’environnement.

Notez ! un simple papier mettra plusieurs mois à se décomposer dans la nature. Par contre il faudra plus de 100 ans à un morceau de plastique (exemple papier de bonbon) pour se décomposer, en laissant des particules toxiques. Certains plastiques mettront 500 à 1000 ans à se décomposer. Le réceptacle ultime des déchets plastiques qui s’envolent est la mer. Les déchets en plastique ou en caoutchouc dans le milieu marin causent la mort de 1 million d’oiseaux et de 100 000 mammifères marins chaque année. 80% des déchets que l’on retrouve en mer viennent de la terre et de nombreuses particules de plastique finissent dans nos assiettes !

Pensez-y, nous sommes dans une région à vent ! De plus, les sacs en plastique sont interdits depuis le 1er juillet 2016.

Ça ne sert à rien de trier les déchets car tout est jeté au même endroit après !

FAUX

MERCI AUX TRIEURS !

Votre collectivité ne va pas déployer des dispositifs de tri coûteux pour rien. Elle ne va pas non plus se priver de collecter des déchets valorisables qui représentent une ressource, une richesse et donc une manne financière.

C’est grâce aux trieurs et au recyclage que les coûts de gestion des ordures ménagères sur notre territoire n’ont pas flambés, car :

- les ordures ménagères coûtent de plus en plus cher à gérer, surtout quand on y jette des déchets « lourds » comme des emballages en verre (recyclables) ou des gravats (qui doivent être portés en déchèterie !). Il n’est pas possible de brûler les déchets ou bien de les enfouir n’importe comment. La règlementation impose pour les unités de traitement des déchets des moyens de protection des sols, des eaux, de l’air. Notre territoire n’enfouit pas des kilos mais des milliers de tonnes chaque année. Ordures ménagères en France : 29 millions de tonnes chaque année, soit une montagne comme le Mont-Blanc !

- Quelques avantages du geste de tri et du recyclage :

Economie de matières premières, d’eau, d’énergie, d’émissions de CO2. Préservation des sites naturels.

Exemples :

Une tonne de plastique de bidons de lessive recyclée = 800 kg de pétrole brut économisés et 8 bancs publics fabriqués !

Une tonne de papiers recyclée = 2 tonnes de bois et 12 000 litres d’eau économisés et 1,4 tonnes de nouveaux papiers fabriqués

Une tonne de bocaux en verre recyclée = 600 kg de sable de silice et 500 kg d’émissions de CO2 économisés et 2 138 nouvelles bouteilles de 75 cl.

Le recyclage crée des emplois non délocalisables (création d’une économie circulaire).

Je peux jeter tous mes gros déchets (meubles, cartons, autres) au pied des poubelles, les éboueurs (ou bien les employés de ma mairie) sont payés pour ramasser !

FAUX

Votre devoir est d’apporter votre encombrant en déchèterie ou il trouvera un circuit de valorisation, de recyclage ou de stockage pour ne pas causer de dommages à l’environnement.

Pensons aussi aux déchets d’équipement électriques ou électroniques qui sont souvent démantelés sauvagement pour la récupération des métaux précieux. Ce qui représente une pollution aux métaux lourds, substances toxiques dangereuse pour nous, les enfants en bas âge, nos animaux, ainsi qu’une perte de matériaux de valeur. Tout dépôt sauvage, au pied des poubelles (ou ailleurs !) est passible d’une amende.

En cas d’impossibilité de déplacement en déchèterie : 04.90.44.77.90.

On recycle à partir des ordures brutes !

FAUX

Les déchets collectés avec les ordures ménagères sont trop souillés pour être valorisés. La meilleure valorisation, et la plus économique est obtenue grâce au tri. Somme toute, pour recycler, il faut trier !

Imaginez des personnes employées pour trier sur ordures brutes (comme en Asie, en Inde, en Afrique…. Là où rien n’a pu encore être mis en place…). Dans le circuit des filières illégales, les personnes subissent les très graves pollutions des sols, des eaux, de l’air….

Avant même de recycler, la priorité est de produire moins de déchets

VRAI

La solution la plus écologique est de produire moins de déchets à la source en réemployant les objets au lieu de les jeter, en faisant un compost dans son jardin quand le lieu de vie le permet, en évitant d’acheter des produits sur emballés, en buvant l’eau du robinet qui est potable, en évitant d’acheter des plats préparés, en offrant des cadeaux dématérialisés (exemple des places de spectacles), etc.

Tous les emballages en plastique se recyclent

FAUX

Sur notre territoire, concernant le recyclage des plastiques, seuls les bouteilles et les flacons en plastique se recyclent – avec les bouchons-, ce qui exclut tous autres types d’emballages ou d’objets divers en plastique. Pensez à trier toutes les bouteilles et les flacons issus de l’activité normale des ménages (cuisine, salle de bain, nettoyage intérieur...).

Les emballages en plastique ayant contenu de l’huile de vidange, de la peinture ou d’autres produits du bricolage ne sont pas acceptés. Pensez à faire le tour de toutes les pièces de votre appartement ou de votre maison.

Je n’ai pas de place pour trier chez moi

FAUX

Tri ou pas tri, votre volume de déchets reste le même. C’est uniquement la destination finale des déchets qui change. Vous pouvez déposer les recyclables dans un seul gros sac et séparer le verre, le papier, les emballages lors du tri au point d’apport volontaire. Votre poubelle ménagère sera fortement allégée, d’autant plus si vous pensez à produire moins de déchets ! Trier ses déchets ne prend en moyenne qu’un quart d’heure par jour.

Je paie des impôts, je ne vais pas encore trier !

FAUX

Votre geste de tri génère des recettes qui permettent à la collectivité de maîtriser le coût de la gestion des déchets et ainsi éviter que la taxe d’enlèvement des ordures ménagères n’augmente trop vite. Bien entendu, il ne nous est pas possible de venir faire le tri à l’intérieur même de votre domicile. Le premier maillon de la chaîne du recyclage, c’est vous ! Votre geste de tri est très important pour la planète et pour les générations futures, nous comptons sur vous !


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 618293

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 - Informations générales  Suivre la vie du site Déchets   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License